Étiquettes

, , , , ,

Mon chat est tombé très malade il y a quelques temps. Il ne se sentait vraiment pas bien et, même s’il y avait de bonnes raisons de penser qu’un traitement vétérinaire le remettrait sur pied (ce qui s’est fort heureusement produit), je me suis demandée si une entité supranaturelle veillait sur nos chers félins de maison. C’est alors que j’ai repensé à Bastet, la déesse égyptienne à tête de chat.

Bastet est la fille du dieu solaire Rê. Sa sœur jumelle est Sekhmet, la déesse à tête de lion. Elles constituent les deux aspects de la lumière solaire. Sekhmet en représente les côtés redoutables, la chaleur du désert. Elle était particulièrement crainte avant l’arrivée de la crue du Nil. À ce moment-là, les canaux contenaient une eau stagnante susceptible de rendre malade. Au contraire, Bastet était paisible, protectrice des femmes, notamment celles qui sont enceintes, et des enfants. Elle incarne la féminité sereine, le foyer. Mais le caractère redoutable n’est jamais très loin. Quiconque possède un chat sait que le coup de griffe n’est jamais très loin ronronnements. Il semble que cette agressivité soudaine peut s’expliquer par la nécessité de défendre les petits.

La déesse Bastet, Basse époque, 665 - 330 av. J.-C., Musée Georges-Labit. Photo Didier Descouens (Wikimedia Commons, licence Creative Commons 4.0)

La déesse Bastet, Basse époque, 665 – 330 av. J.-C., Musée Georges-Labit. Photo Didier Descouens (Wikimedia Commons, licence Creative Commons 4.0)

Bastet est une divinité à la fois solaire et lunaire. Elle accompagne Rê, le soleil, dans son voyage nocturne dans le monde des morts. C’est grâce à elle que l’aube renaît. En effet, quand la barque solaire en est à la huitième heure de son voyage, le monstre Apophis surgit. C’est le grand Chat divin, émanation de Bastet, se jette sur la créature infernale. Le soleil peut renaître.

Statue de Bastet debout, Basse époque, 400 - 250 av. J.-C., Walters Art Museum

Statue de Bastet debout, Basse époque, 400 – 250 av. J.-C., Walters Art Museum

Bastet est également une divinité lunaire, en opposition à sa sœur qui représente la chaleur destructrice. Les Grecs l’avaient du reste assimilée à Artémis. Le chat est en effet un animal nocturne et un grand chasseur.

Bastet était la déesse tutélaire de la ville de Bubastis. Chaque année, une grande fête est donnée en son honneur. Elle attirait de nombreux visiteurs.