Joie ! Elles sont de retour, les cloches de l’église,
À nouveau suspendues en haut du pigeonnier.
Après un court séjour empreint de sainteté,
Elles sont rentrées de Rome en passant par Venise.

Bientôt elles vont sonner et tout nous raconter:
Se faufilant dans la Basilique Saint-Pierre
Sous les yeux placides des gardes du Saint Père,
Elles ont gagné la nef, parcouru les travées.

Elles se sont envolées sous l’immense coupole.
D’un nuage à l’autre, elles ont fait des cabrioles
Puis ont dansé avec des angelots dorés.

Elles ont fui à travers le palais mystérieux,
Surpris de longs conciliabules obséquieux,
Et les tombeaux des anciens papes arpentés.

Cloches ailées se rendant à Rome

Gravure de Grandville (1803-1847) intitulée Le Voyage des cloches à Rome

Gravure de Grandville (1803-1847) intitulée Le Voyage des cloches à Rome